Sorry, no posts matched your criteria.
Image Alt
Accueil • (R)EVOLUTION  • Le Scoby-compo, un “cuir végétal” à base de kombucha (by Riina O)

Le Scoby-compo, un “cuir végétal” à base de kombucha (by Riina O)

Riina Oun est originaire d’une belle île appelée Saaremaa, en Estonie, entourée de nature, de forêts et d’animaux sauvages. Elle a grandi à Tallinn avant de venir s’installer à Londres il y a près de 15 ans. Spécialisée dans le secteur du cuir, elle obtenait son premier diplôme de l’Académie Estonienne des Arts en conception et fabrication d’accessoires. Styliste de chaussures avant-gardiste, elle crée aussi des gants et d’autres accessoires en cuir. Mais ce qui la passionne aujourd’hui c’est le biodesign. Après avoir étudié l’avenir des matériaux au Collège Saint Martins à Londres, Riina Oun a élargi son travail dans la direction de Biodesign et notamment dans la création d’un nouveau matériau qui utilise les déchets de cellulose bactérienne générés par les producteurs locaux de boissons kombucha : le Scoby-compo.

Pouvez-vous nous présenter Riina O?

Riina O a été créée en 2013, spécialisée dans les gants en cuir de luxe fabriqués à la main. Le style de la marque fusionne les avantages technologiques modernes avec les traditions artisanales, aujourd’hui sur le point de disparaître.

La direction de la bioconception et de la recherche de matériaux a émergé parallèlement en 2018, répondant à la demande croissante des clients végétaliens pour des matériaux organiques plus durables.

Riina O vise à explorer comment l’artisanat doit s’adapter au travail avec des biomatériaux, dans le but de faire sortir les matériaux de la phase d’expérimentation vers une utilisation pratique dans l’industrie.

Quelles matières durables utilisez-vous dans vos collections?

Les gants Riina O utilisent le meilleur cuir de chèvre naturel, qui est un sous-produit de l’industrie alimentaire.

SCOBY-compo est utilisé pour la collection de sacs à main végétaliens entièrement biologiques. Je travaille également sur un certain nombre d’autres projets de recherche et développement de matériaux, par exemple les tuiles “Lusoluxo”, explorant une approche régionale bio-circulaire des matériaux, développée à partir des produits secondaires de l’agriculture portugaise. Ce projet a été commandité par LVMH.

Qu’est-ce que le Scoby leather?

J’ai développé un matériau SCOBY-compo à partir des déchets de cellulose bactérienne de l’industrie locale de production de boissons kombucha.

Pour des raisons éthiques, les gens optent souvent pour des produits d’origine non animale en soi-disant «cuir végétalien», ignorant qu’il ne s’agit que de PVC et de plastique à base de polyuréthane (PU) blanchis, ce qui est très problématique et nocif pour l’environnement.

Dans le contexte de l’urgence climatique, l’industrie de la mode doit adopter des pratiques plus durables, utiliser les flux de déchets et se concentrer sur davantage de ressources organiques, naturelles et renouvelables. Il est tout simplement inacceptable que l’industrie continue de générer des matériaux et des déchets toxiques qui mettent des milliers d’années à se dégrader et qui, nous le savons, continuent de dévaster l’environnement et les écosystèmes au sens large.

Comme alternative au “cuir végétalien” à base de PVC et de PU actuellement disponible, j’ai développé un nouveau matériau qui utilise les déchets de cellulose bactérienne générés par les producteurs locaux de boissons kombucha. C’est ce qu’on appelle SCOBY-compo.

Grâce à une expérimentation rigoureuse et méticuleuse et à l’utilisation d’huiles naturelles, de cires et de composés organiques, le matériau que j’ai développé est résistant à l’eau, flexible et solide. J’ai également amélioré l’odeur en utilisant des huiles essentielles pour développer un parfum agréable qui lui est propre. Le résultat est un produit entièrement commercial et prêt pour le marché que je peux créer en grande quantité comme alternative viable pour l’industrie de la mode.

Pour prouver la viabilité de mon matériau, j’ai conçu une collection de sacs et de sacs à main qui démontrent chacun une technique de production différente – de la couture traditionnelle à l’assemblage modulaire et au moulage liquide.

Travaillant en étroite collaboration avec les communautés locales, mon objectif est de créer un système entièrement circulaire et en boucle fermée où les déchets organiques peuvent être récoltés, traités, vendus et éventuellement compostés à la maison à la fin de leur cycle de vie et, plutôt que de contaminer l’environnement, le nourrir.

Quels sont vos projets?

Mon travail sera exposé à la Aram Gallery de Londres. C’est une nouvelle pièce créée pour cette exposition en particulier, où j’explore d’autres qualités et applications de mon matériau SCOBY-compo modifié. Cette fois, il a évolué en une sculpture lumineuse semblable à une lampe. Les propriétés du matériau sont devenues solides pour d’autres applications. Restez à l’écoute pour en savoir plus et si vous le pouvez, venez visiter l’exposition “Let´s Play with Chaos” à la Aram Gallery de Londres, du 17 septembre au 28 octobre.

Crédit photos : Riina O.

Retrouvez l’actualité de la mode éthique dans notre magazine