a
Sorry, no posts matched your criteria.
Image Alt
Accueil • MOTHER EARTH  • Umòja : des joyaux écologiques venus d’Afrique

Umòja : des joyaux écologiques venus d’Afrique

Umojà remet les traditions artisanales et ancestrales africaine au goût du jour ! Cette marque française de sneakers, lancée en 2017 par Lancine Koulibali et Dieuveil Ngoubou, fonde ses valeurs sur une mode éthique et solidaire en fusionnant l’artisanat textile africain et le savoir-faire européen. Portrait.

Les deux jeunes passionnés de culture africaine proposent des tissus végétaux comme le lubbugo, le manjak, le bogolan, le faso dafini ou encore la fibre de bananier et des techniques de peinture ancestrale issus de cinq pays d’Afrique de l’Ouest. Leur objectif ? Rapprocher nos cultures et proposer des produits 100% organiques et ultra-résistants!

Il y a quatre ans, les entrepreneurs visitaient la Côte d’Ivoire et le Bénin pour avoir un premier contact avec l’artisanat africain. Depuis, ils ont développé l’idée d’associer innovation, tradition et modernité en ajoutant le Mali, le Burkina Faso, le Sénégal et l’Ouganda dans la liste de leurs pays fournisseurs de matières naturelles et nobles et de fabriquer leurs pièces dans un atelier au Portugal.

Dans chaque pays, une coopérative propose une technique de tissage différente conservée depuis des générations et certains de ces tissus, ultra-résistants et d’une richesse éclatante, sont même classés au Patrimoine Immatériel de l’UNESCO.

On décrypte pour vous ces tissus africains !

Lubbugo

Un textile à base d’écorces d’arbres qui remplace le cuir animal. « Le procédé de fabrication est fastidieux et long. L’écorce est récoltée, puis longuement battue à l’aide de maillets en bois pour lui donner une belle texture. Une fois l’écorce extraite, l’arbre est protégé avec des feuilles pour faciliter le processus de régénération », nous explique Lancine Koulibali.

Manjak

Une belle étoffe en coton bio, dont la technique du tissage et la confection des motifs nécessite deux à trois artisans par métier à tisser. Précision, patience et rigueur sont les maîtres mots de ce travail ancestral.

Bogolan

Voici une technique traditionnelle de peinture et teinture entièrement végétale pratiquée en Afrique de l’Ouest. Ici, l’argile, les feuilles et les écorces d’arbres et le coton viennent se mélanger pour permettre aux artisans de s’exprimer manuellement.

Faso Dafini

Originaire du Burkina Faso, ce textile traditionnel à base de fibres de bananiers et de raphia est tissé à la main.

Crédit photo : Umojà