Sorry, no posts matched your criteria.
Image Alt
Accueil • (R)EVOLUTION  • Chloé vise un avenir plus équitable et s’allie à B Corp

Chloé vise un avenir plus équitable et s’allie à B Corp

Bonne nouvelle : Chloé devient la première Maison de luxe à rejoindre le mouvement B Corp. La marque de luxe, propriété du groupe Richemont, continue à apporter sa contribution positive à la société et à la planète. Elle prévoit notamment d’augmenter la part de matières à impact réduit et l’approvisionnement Fair Trade dans toutes ses catégories d’ici 2025.

La vision du mouvement B Corp, holistique et exigeante, s’articule autour de cinq domaines d’impact : Gouvernance, Collaborateurs, Collectivité, Environnement et Clients. L’objectif de B Corp étant de certifier les entreprises qui intègrent dans leur modèle d’affaire et dans leurs opérations des objectifs sociaux, sociétaux et environnementaux. 

Dans la matière, le B Corp demande aux entreprises de répondre à 300 questions liées à leur impact social et environnemental. Les réponses sont notées à l’aide d’un score et au moins 80 points doivent être obtenus pour obtenir la distinction. À noter que sur les 100 000 marques qui ont été valorisées, seules 3 500 ont franchi ce seuil.


“En recevant cette certification B Corp, nous renforçons notre engagement à assumer l’entière responsabilité de notre impact sur la société et sur la planète. Plutôt qu’un objectif en soi, cette certification marque une nouvelle étape dans notre transformation vers un modèle axé sur la responsabilité sociale et environnementale. B Corp nous offre un cadre pour accélérer et guider la transformation dans laquelle nous nous sommes engagé.e.s, et nous espérons sincèrement inspirer d’autres organisations de notre industrie à rejoindre le mouvement.

Cette certification est le résultat d’un travail collectif de toutes nos collaboratrices et tous nos collaborateurs à travers le monde depuis plus de 18 mois, en lien avec notre mission : Women Forward. Vers un avenir plus équitable. 

Grâce à des changements dans nos pratiques quotidiennes, nous souhaitons transformer notre Maison en profondeur et faire évoluer l’état d’esprit de l’entreprise afin d’améliorer notre responsabilité environnementale et sociale, en toute transparence”, a informé la société sur son site web.

“Un luxe honnête”

Dans les années 50, au coeur des cercles artistiques de la Rive Gauche, la fondatrice de Chloé, Gaby Aghion, évoquait : “J’ai toujours souhaité que Chloé ait un esprit positif et rende les gens heureux”. Dans la continuité de l’histoire de la Maison, Gabrielle Hearst, la directrice artistique qui rejoignait Chloé en décembre 2020 pour le prêt-à-porter, la maroquinerie et les accessoires, propose dans ses collections un luxe conscient, qu’elle qualifie de “luxe honnête”.

Parmi ses divers engagements dans la mode éthique, elle intégrait le Conseil d’Administration de Save the Children en 2018 et présentait à New York, en septiembre 2019, le tout premier défilé neutre en carbone pour sa collection printemps-Eté 2020.

Le Bristish Fashion Council l’a également récompensée pour sa contribution au changement environnemental au sein de l’industrie lors de sa cérémonie en 2020.

www.chloe.com

Crédit photo : site web de Chloé